Afin d’accompagner les exploitations agricoles en difficulté, l’Ihedrea, école de droit rural et de gestion agricole, a profité du Salon international de l’agriculture, le 25 février 2020, pour lancer le concept de stage agrisolidaires.

 

Pour une durée d’un mois, deux étudiants pourront se rendre sur des exploitations en difficulté, identifiées grâce au Réseau Agri-sentinelles. L’objectif est d’aider les agriculteurs en leur apportant du soutien et en créant du lien pour les sortir de l’isolement. Cette aide pourra prendre plusieurs formes, d’un coup de main aux travaux de la ferme à une aide aux tâches administratives, son champ est vaste et sera défini en fonction des besoins de l’agriculteur et des compétences du stagiaire.

« Informer, sensibiliser, agir »

« Protéger les éleveurs, c’est aussi protéger ceux qui sont autour de lui, sa famille, ses collaborateurs, et là, on a tous quelque chose à faire », estime Stéphane Devillers, responsable juridique chez Allice. Les étudiants seront présents en appui aux agriculteurs pour les « informer, les sensibiliser et agir ».

 

« Je suis moi-même fils d’exploitant et j’ai connaissancé à éprouver des difficultés, explique Victor, étudiant en première année de bachelor dans l’établissement. Je souhaite me rendre utile et mettre mes connaissances à profit pour des personnes qui en ont besoin. » Il réalisera son stage solidaire avec un autre de ses camarades cet été.