Une note de 1 à 100 au centre d’une étiquette ronde et colorée, voici ce que l’on pourra retrouver bientôt sur différents produits, indiquant s’il respecte le bien-être animal, l’environnement, la traçabilité ou encore la rémunération du producteur. L’association Ferme France, qui devient désormais La Note globale, présentera au Salon de l’agriculture, une centaine de produits bruts ou transformés, notés avec le référentiel qu’elle a mis en place.

 

Elle regroupe 50 adhérents (1), acteurs des filières de la production (Cooperl, FNPL, Sodiaal, Groupe d’Aucy…), en passant par la transformation et la distribution (Auchan, Intermarché Carrefour…). Ils ont bâti ensemble un référentiel dont l’objectif est de fournir au consommateur un moyen d’évaluer la qualité des produits alimentaires et leur « performance sociétale ».

6 enjeux majeurs

Le référentiel porte sur six enjeux : l’environnement, la nutrition et la santé humaine, l’origine, l’équité et la contribution à l’économie française, la transparence et la traçabilité, la responsabilité sociétale de l’entreprise et le bien-être animal. Il permet d’établir une note du produit sur 100 à partir de 40 objectifs à atteindre. Les membres de l’association espèrent pouvoir aider le consommateur à répondre à la question de comment faire le bon choix dans la jungle de toutes les démarches et les labels de qualité…

 

« Les notes vont être présentées aux consommateurs dans les semaines à venir, explique Maximilien Rouer, cofondateur de l’association La Note globale. Nous avons souhaité organiser une action commune pour permettre au consommateur de choisir les meilleurs produits et aux acteurs économiques de choisir les meilleures actions pour améliorer la performance sociétale de ces produits. »

Place au consommateur

« La mise en place de cette note n’a de sens que si le consommateur s’en empare. Le consommateur est un élément très important dans notre démarche. Depuis la fin de 2019, nous avons créé au sein du conseil d’administration un collège pour le consommateur », souligne la présidente de l’association, Anne Vandenbossche, agricultrice dans le Nord. Le consommateur pourra donc « interpeller l’association La Note globale sur la fiabilité des notes en allant vérifier sur place ou en demandant des preuves aux entreprises ».

 

La Note globale a pour objectif d’atteindre 200 produits notés d’ici à la fin de 2020 et 100 000 à l’horizon de 2025.

(1) Liste des adhérents :

Les partenaires fondateurs : Groupe Advitam, Auchan, Fleury-Michon, Flunch, Intermarché, Sodebo, Groupe Soufflet, Terrena.

Les adhérents : Afnor Certification, Ajinomoto Animal Nutrition Europe, Agriconfiance, Api Agro, AppliFarm, Avril, Académie du fruit et légume, Bleu Blanc Cœur, Business France, Carrefour, Citeo, Chronofresh by Chronopost, CRC, Coop de France, Cooperl (via la marque Madrange), Crystalchain, Demain la Terre, Eureden, EY France, Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), Fédération nationale porcine (FNP), Groupe d’Aucy, GS1, INC, InVivo Group, le MOF Frédéric Jaunault (via L’Atelier de Frédéric), Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel, Lesieur, Le Wacq, Lynx, Neuhauser France, Neosylva, Startup Palace et son incubateur Miam, Miimosa, Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA), Philippe Goetzmann, Pour une Agriculture du Vivant, Scan up, ServiceTag, Siga, Sodiaal, Shiptify, Système U, Thegreendata.