« Lors de mon installation en 2011, c’était la croix et la bannière pour trouver des informations sur l’angus, se remémore Marie Wladyslavakaluzny, éleveuse en Mayenne et présidente du Club Angus France. L’objectif premier de notre association est de fédérer les éleveurs d’angus, de leur permettre d’échanger et de constituer une base de données qui sera utile à tous, en particulier à ceux qui recherchent des informations avant de se lancer dans l’aventure. »

Structurer

L’association travaillera en parallèle au développement structuré de la race, sur le plan génétique mais aussi commercial. L’agrément en tant qu’organisme de sélection est un objectif à moyen terme. Un cahier des charges de production d’animaux finis pourrait être mis en place pour donner de la visibilité aux acheteurs et faciliter les ventes, pour le moment très atomisées.

La présidente se veut ouverte à la discussion et souhaite réunir un maximum d’éleveurs, « autour de valeurs partagées ». Un site internet sera créé assez rapidement et une réunion lors du Salon de l’agriculture est à prévoir.

Valérie Scarlakens