La production d'aliments composés pour animaux pourrait reculer de 1 % en 2014 dans l'UE, pronostique la Fédération européenne des fabricants d'aliments composés (Fefac) dans un communiqué du 26 mars 2014.

La Fefac table sur un maintien de la production d'aliments pour volaille en 2014 et des réductions de 0,5 % en porc et de 1 % en bovin, en raison de l'accroissement des disponibilités fourragères permis par de meilleures conditions climatiques au début de l'année. Les autres espèces ne sont pas évoquées dans le communiqué de la Fefac.

La production communautaire d'aliments composés s'est établie à 153,8 millions de tonnes en 2013 dans l'UE, en légère baisse de 0,2 % par rapport à 2012. Les aliments pour porcins ont diminué de 1,7 % alors que les aliments pour bovins (+0,8 %) et volaille (+0,6 %) ont progressé.

Parmi les principaux pays producteurs d'aliments pour animaux en Europe, le Royaume-Uni (+5 %) et la Pologne (+3 %) se distinguent à la hausse en 2013 alors que la France (deuxième producteur de l'UE), l'Espagne (troisième) et les Pays-Bas cèdent environ 1 %. L'Allemagne (premier) et l'Italie maintiennent leurs tonnages.