« Toutes espèces confondues, la production d'aliments composés devrait rester stable en 2011 par rapport à 2010 », selon les analyses de la Fédération européenne des fabricants d'aliments composés (Fefac), publiées à l'issue de leur assemblée générale du 8 juin 2011.

La Fefac prévoit « une augmentation de la production d'aliments pour bétail (bovins NDLR) (+2 %), une légère augmentation de la demande en aliments pour volaille (+0,5 %) et de nouveau un recul pour la production d'aliments pour porcs (-1,5 %) ».

Selon la fédération, le marché devrait être orienté d'ici à la fin de l'année par :

- La disponibilité inférieure en fourrages et céréales pouvant engendrer une demande plus élevée en aliments pour animaux industriels.

- La mise en pratique de solution pour la présence de traces à l'importation d'organismes génétiquement modifiés non encore autorisés dans l'Union européenne.

- Une prolongation de la crise du marché dans le secteur porcin, exacerbée par des cotations de céréales attendues à des niveaux élevés.

En 2010, la production est estimée à 150 millions de tonnes (Mt), soit une augmentation de 1,4 % par rapport aux chiffres pour 2009 mais toujours bien en deçà du niveau record de 2008 (153,4 Mt).

A.Du.