« La hausse progressive des tarifs des aliments composés devrait se poursuivre au cours des prochaines semaines, sans perspective d'atténuation ou de baisse à court terme », a alerté lundi Coop de France nutrition animale.

S'appuyant sur des données Insee, l'institut rappelle que les fabricants atténuent l'impact des variations de prix des matières premières sur le prix de revient des productions animales.

« L'envolée des prix des matières premières pour l'alimentation animale s'est traduite par une augmentation du panier de matières premières moyen des fabricants, illustré par l'indice Ipaa, de plus de 40 % entre les mois de juin et de novembre. Dans le même temps, l'indice Ipampa qui suit l'évolution moyenne des prix des aliments commercialisés en élevage n'a progressé entre juin et octobre que de 7,7 % », révèle Coop de France nutrition animale.

« Le décalage entre ces deux chiffres met une nouvelle fois en lumière la forte implication des fabricants d'aliments dans l'accompagnement de l'élevage », ajoute la section de Coop de France.

A.Du.