En application de l’article 18 de l’arrêté du 23 février 2016 fixant les conditions d’accès aux aides couplées animales des filières bovines (ABA) et compte tenu du dépassement du plafond national du nombre de femelles primées au titre des aides aux bovins allaitants (3 845 000 vaches allaitantes – VA), pour chaque demandeur, le nombre de femelles primées est égal au nombre de femelles éligibles auquel est appliqué un coefficient de 0,97, indique un arrêté du ministère de l’Agriculture du 17 mai, publié au Journal officiel du 21 mai 2016.

Les montants unitaires des aides aux bovins allaitants pour la campagne de 2015, en France métropolitaine, sont donc les suivants :

• Le montant de l’aide de base à la VA est fixé à 69 euros par animal primé ;

• Le montant de l’aide complémentaire favorisant les troupeaux moyens de VA est fixé à 61 euros par animal primé ;

• Le montant de l’aide complémentaire favorisant les petits troupeaux de VA est fixé à 44 euros par animal primé.

Autrement dit, les montants seront les suivants :

• 174 €/VA jusqu’à la 50e VA (au lieu de 180 €/VA) ;

• 130 €/VA de la 51e à la 99e VA (au lieu de 135 €/VA) ;

• 69 €/VA de la 100e à la 139e VA (au lieu de 72 €/VA).

Arielle Delest