Selon les chiffres publiés par Bruxelles le 27 mars 2017, les exportations vers les États-Unis, la Chine et la Russie enregistrent les hausses les plus sensibles : 206 millions d’euros (M€), 120 M€ et 116 M€.

Les envois vers le Japon, la Corée, l’Afrique du Sud et la Suisse progressent significativement aussi. En revanche, celles vers l’Égypte (–56 M€), l’Iran (–52 M€), le Maroc et l’Éthiopie reculent.

Le blé à la peine

Le vin (+127 M€), le porc (+112 M€) et les liqueurs et spiritueux (+83 M€) enregistrent les hausses les plus fortes entre janvier 2016 et 2017. En revanche, le blé voit ses exportations reculer.

Les importations de l’Union européenne ont également progressé en janvier 2017 par rapport à 2016 : de 800 M€. Sur 12 mois, de février 2016 à janvier 2017, le solde commercial de l’UE dépasse 19 milliards d’euros.