Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, et Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l'Agroalimentaire, ont installé, mardi, le nouveau Comité stratégique de la filière agroalimentaire avec Jean-René Buisson, son vice-président et président de l'Ania (Association nationale des industries alimentaires).

Le renouvellement de ce Comité s'inscrit dans le cadre du Conseil national de l'industrie, installé le 5 février 2013 par Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, au cours duquel les ministres ont rappelé que l'agroalimentaire était une des filières « essentielles à la Nation », souligne le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

« Ce Comité stratégique constitue le lieu privilégié de débats et d'échanges de toute la filière agroalimentaire, de l'amont agricole à la distribution, en passant par le commerce de détail et l'artisanat alimentaire, les entreprises de négoce, les coopératives agricoles et les industries alimentaires, réunissant représentants des salariés et chefs d'entreprises. »

« Les échanges au sein du Comité ont permis d'arrêter les priorités d'action suivantes :

1. Consolider et créer des emplois, améliorer l'attractivité de la filière ;

2. Relever le défi vert en associant compétitivité économique et performance écologique et énergétique ;

3. Stimuler les investissements et l'innovation pour moderniser la filière et renforcer sa compétitivité ;

4. Perfectionner et promouvoir la qualité des produits et le modèle alimentaire français ;

5. Améliorer les relations au sein de la filière, notamment commerciales, et créer davantage de valeur ajoutée. »

« Des groupes de travail, pilotés par des chefs d'entreprise, seront constitués au début de mars et transmettront au Comité leurs propositions au début de mai, en s'appuyant notamment sur les travaux issus des rencontres régionales de l'agroalimentaire en vue de l'adoption d'un contrat de filière partenarial à la fin de mai 2013 », conclut le communiqué.