L’arracheuse automotrice à 4 rangs Puma 3 laisse sa place à la Puma 4.0. Comme son nom l’indique, cette machine intègre plus de connectivité avec l’arrivée de la télémétrie. L’arracheuse collecte ainsi différentes données lors de son utilisation comme son positionnement, le rendement et la gestion des trajets. Pour ce dernier, le capteur enregistre les trajets aller-retour jusqu’à la parcelle, les temps d’arrachage et les temps de pause de la machine. L’ensemble des données est envoyé sur la plateforme AVR Connect. Le réglage des paramètres ainsi que les mises à jour peuvent désormais se faire à distance. Il est aussi possible de consulter en direct les écrans de la machine à distance, le tout depuis la plate-forme du constructeur.

Au niveau de la technologie d’arrachage, la machine ne change pas. Sa motorisation assurée par Volvo passe la norme Stage V. La Puma 4.0 se dote d’un nouveau filtre à air et d’un nouvel écran tactile en cabine. Ce dernier, de 12 pouces, possède une navigation de type Smartphone. D’autre part, le système de déterrage VarioWeb se dote d’un capteur indiquant la position des rouleaux axiaux. Les réglages en fonction des différents types de terre sont ainsi mémorisés et facilement rappelés.

Notons que l’effeuilleuse est maintenant disponible en option avec un éparpilleur à fanes. Il peut aussi rééquiper les arracheuses de la série Puma 3. Enfin, le réglage électrique du rouleau effaneur peut se faire depuis la cabine.

© AVR