Vendredi 25 janvier, les membres du conseil d’administration de l’Agence bio, que sont les ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique et des organisations professionnelles (Fédération nationale d’agriculture biologique, Assemblée permanente des chambres d’agriculture, Coop de France et Synabio) ont voté un budget ambitieux afin de permettre au groupement d’intérêt public (GIP) de remplir...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !