Le dénigrement des pratiques agricoles s’amplifie, utilisant la caricature ou la diffamation, s’insurge la FNSEA et JA ce 13 juin 2019. Profitant d’un conseil fédéral à Paris, avec les 150 présidents de leurs fédérations départementales, les élus se sont engagés à contre-attaquer systématiquement, par la voie judiciaire, toutes les attaques envers les éleveurs. La prochaine action judiciaire sera contre L214 et sa vidéo du 11 juin dans un élevage de 190 000 poules pondeuses dans le Morbihan.

Éviter les « accrochages »

« Nous voulons accompagner les éleveurs à entreprendre l’action en justice la plus appropriée pour se défendre, détaille Étienne Gangneron. Nous avons un guide pratique des procédures et un pôle juridique spécialisé dans ces cas-là. » Si le syndicat décide de s’impliquer, c’est aussi pour éviter que la situation ne dégénère et devienne incontrôlable : « Pour l’instant, les agriculteurs se sont très bien tenus et nous avons évité la confrontation directe. Mais nous ne voulons pas qu’il y ait un accrochage », a-t-il insisté.

S.B.