Royaume-Uni: le Royal show prend l'eau

Les pluies continues auront eu raison du principal salon agricole britannique, organisé en plein air, et qui a dû fermer ses portes un jour plus tôt, le mardi 3 juillet, et ce pour la première fois depuis plus de 100 ans. Les organisateurs n'ont eu d'autre issue vu l'état des parkings et des espaces de démonstration transformés en champs de boue. Une décision qui se solde par une perte sèche.

Autriche: prix du lait bonifié

Les entreprises laitières ont versé des primes aux producteurs ces dernières semaines. La plus importante d'entre elles, Bergland Milch, a ainsi accordé un bonus de 0,02 euro par kilogramme de lait et paie un prix moyen de 0,36 euro par kg. Une autre hausse est attendue pour l'automne.

Espagne: réactions mitigées aux réformes

Les projets de Bruxelles concernant les secteurs des fruits et légumes et du vin reçoivent un accueil contrasté. Les producteurs de fruits et légumes se montrent satisfaits d'avoir obtenu une période de transition supplémentaire pour le changement du système de soutien. Ce qui n'est pas le cas pour les viticulteurs qui réclament plus de mesures d'adaptation face au risque de perte de revenu.

Suède: forêts et céréales noyées

Les précipitations qui ont frappé le sud du pays ont causé de lourds dommages aux exploitations forestières et aux céréales. Inondations et terres gorgées d'eau, ajoutées aux chutes d'arbres, rendent le débardage impossible. La moisson sera elle aussi en partie compromise.

Norvège: hausse de l'endettement

Le niveau d'endettement des agriculteurs norvégiens a enregistré une hausse sensible au cours des six dernères années, passant de 71.600 euros en moyenne à 122.000 euros. Les producteurs de porcs et de volailles sont les plus concernés. D'après le principal syndicat professionnel, cette évolution s'explique par la nécessaire mise à niveau des exploitations.