Lors de l’édition de 2016 d’Innov-Agri, près de 70 000 visiteurs se sont rendus à Outarville, dans le Loiret. Comme chaque année, les visiteurs ont pu découvrir les nouveautés des exposants sur les 160 ha de l’événement. Après une première journée sous un temps maussade, le soleil a réchauffé les allées mercredi et jeudi. L’ambiance était à la détente et à l’échange après les moissons difficiles.

 

&lt=tease&altStyle=Tease" id="U10408657008UqE">

 

S’informer face à la situation et échanger. Ces deux mots auraient pu être le slogan officiel de cette édition. En témoigne la foule qui a envahi le chapiteau central lors de la conférence « Le risque en agriculture : comment l’appréhender sur son exploitation, comment le gérer, sur qui s’appuyer ? ». Autre signe, les organisateurs avaient prévu un village « accompagnement ». MSA, CER France, FNEDT et chambre d’agriculture du Loiret y ont dispensé leur conseil. Un village « emploi et formation » a lui permis à sept entreprises qui embauchent de rencontrer chacune une dizaine de candidats.

 

Entre le chapiteau des conférences et la zone d’essais de drones, les visiteurs ont pu découvrir le village de l’agroécologie. « Sa taille a été multipliée par 20 depuis la dernière édition », se réjouit Matthieu Archambeaud, son organisateur. La conférence qu’il a animée a d’ailleurs fait le plein. Des ateliers sur les couverts végétaux, la structure et les organismes du sol, l’agroforesterie ou encore le strip-till étaient proposés tout au long du salon.