La mobilisation ne faiblit pas chez les planteurs de Saint Louis Sucre touchés par le plan de restructuration de la maison mère allemande Südzucker, premier sucrier mondial et européen. Après la manifestation le 22 février devant l’usine de Cagny, dans le Calvados (1), ce sont cette fois les agriculteurs et les salariés de la sucrerie d’Eppeville qui ont dit « non », le 1er mars, au projet de fermeture de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !