Créée le 30 avril, l’Association nationale de l’aviculture fermière indépendante et citoyenne (Anafic) entend « veiller au maintien des modèles d’élevage familiaux et paysans ». Le collectif se veut asyndical. « Nous voulons réunir les éleveurs en dehors des circuits classiques en intégration ou sous contrat », souligne Jacques Rimbault, son président. Un collège des consommateurs sera également bientôt constitué.