Dans le cadre de la lutte contre le virus du fruit rugueux brun de la tomate (tomato brown rugose fruit virus, ToBRFV), les propriétaires ou détenteurs de végétaux, produits végétaux ou autres objets qui ont dû être détruits peuvent désormais prétendre à une indemnisation de l’État. Celle-ci se limite aux coûts directs et au préjudice financier induit par les mesures de destruction mises en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !