En 2019-2020, 11,1 millions de tonnes d’engrais et amendements minéraux basiques ont été livrées, soit une baisse de 0,4 % par rapport à la campagne précédente, a indiqué l’Union des industries de la fertilisation (Unifa). Le secteur se félicite de son adaptabilité pendant la crise de la Covid, « malgré quelques difficultés d’approvisionnement et de livraison liées aux contraintes sanitaires imposées aux transporteurs », a affirmé Renaud Bernardi, son président, le 2 décembre.