Solagro et l’Inrae travaillent sur le projet « RED II »

de mise au point d’un outil pour quantifier les émissions de gaz à effet de serre de la filière biométhane française. Ce calcul va reposer sur la méthodologie d’Analyse de cycle de vie (ACV). Il intégrera les émissions résultant notamment des productions d’intrants, du transport, du carbone des sols selon leur affectation, ou encore des réductions d’émissions des effluents d’élevage. Il pourrait servir à certifier des installations.