Dans un communiqué du 15 septembre, la FNSEA et Jeunes Agriculteurs demandent au gouvernement de « prendre la mesure de la détresse des agriculteurs » à la suite de la sécheresse.

Mesures sociales

Alors que des reports de taxes foncières sur le non-bâti (TFNB) sont en cours de négociation par les syndicats départementaux dans les territoires les plus touchés, JA et FNSEA réclament désormais des mesures nationales plus fortes. Ils souhaitent, notamment, pour les agriculteurs touchés par la sécheresse, le renforcement des mesures de soutien mises en place avec la crise sanitaire, tels que le calcul des cotisations sociales sur la base de l’assiette « nouvel installé », ou l’extension des prêts garantis par l’État. « Nous ne sommes pas plus responsables sur nos fermes du Covid que de la sécheresse », soulignent-ils.

JA et FNSEA demandent, par ailleurs, de tripler le fonds d’action sanitaire et sociale de la MSA, de 30 millions d’euros annuels, destiné à la prise en charge des cotisations sociales des non-salariés agricoles et des employeurs de main-d’œuvre. Les syndicats militent pour le déclenchement du fonds d’allègement des charges, afin que « l’État puisse accompagner les exploitants les plus endettés et fragilisés ».

Alessandra Gambarini