Les salariés agricoles non-cadres, d’au moins douze mois d’ancienneté, bénéficieront dès juillet 2021 d’une retraite supplémentaire. Elle prend la forme d’un plan d’épargne retraite obligatoire financé par une cotisation de 1 % du salaire brut, payée à parts égales par l’employeur et le salarié. L’employeur est libre du choix du fournisseur du plan d’épargne retraite.