En 2019, 96,1 % des 96 302 échantillons alimentaires analysés dans l’Union européenne présentaient des taux de résidus de pesticides sous la limite maximale autorisée (LMR), a indiqué l’Autorité européenne de sécurité des aliments le 7 avril 2021. Après prise en compte des incertitudes de mesure, 2,3 % des échantillons ont été déclarés non conformes.