L’examen dans l’hémicycle a débuté le 17 février. Croulant sous des milliers d’amendements, la commission retraite de l’Assemblée nationale n’a pas achevé l’étude du texte de loi ordinaire. C’est donc la version initiale du projet que les députés examinent. Une vingtaine d’amendements adoptés en commission devaient toutefois être repris par le rapporteur géné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !