Pôle Emploi a présenté les résultats de son enquête annuelle « Besoins en main-d’œuvre » : en agriculture, près de 50 % des répondants s’attendent à des recrutements « difficiles » en 2022. Des difficultés qu’ils attribuent notamment au manque de motivation des candidats, au déficit d’image des métiers du secteur ou encore aux conditions d’accès au lieu de travail.