Un fonds de dotation pour la préservation de la biodiversité des espèces cultivées et de leurs apparentées sauvages (hors arbres forestiers) a été lancé le 19 avril 2021, ont annoncé les huit fondateurs (dont Semae, l’UFS, le Geves ou encore Promaïs), tous acteurs du monde des ressources génétiques. Il a pour objectif d’éviter « toute perte irréversible de ce patrimoine végétal vivant, source d’innovation pour l’avenir. » Il sera fait appel au mécénat pour l’alimenter.