C’est le nombre de loups tués entre le 1er janvier et le 12 septembre 2019. Ce quota correspond à 17 % de la population de loups estimée. En conséquence, le préfet coordonnateur du plan loup a augmenté ce plafond de prélèvements de 2 %, ce qui porte le nombre de loups pouvant être tués à 100.