C’est le nombre d’animaux victimes des loups au 31 octobre 2019, selon la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes. Ce chiffre est en hausse de près de 500 victimes par rapport à 2018 à la même date. L’actualisation de ces données pourrait bien exploser d’ici à la fin de l’année. Elles seraient en effet sous-estimés, en raison, notamment , d’une grève à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage, qui a ralenti les enregistrements.