L’examen de la proposition de loi du député Jean-Bernard Sempastous, proposant de créer un nouveau contrôle des parts sociales instruit par les Safer et validé par les préfets, est fixé dans l’agenda parlementaire. Cette proposition de loi sera discutée en commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale le 12 mai, selon l’entourage de l’élu des Hautes-Pyrénées. Son examen en séance publique est prévu fin mai.