Le 16 septembre, la Fop (producteurs d’oléoprotéagineux) a demandé aux pouvoirs publics « d’encourager notre capacité de production » en protéines végétales. Les mesures qu’elle propose portent notamment sur l’innovation variétale, la structuration des filières, l’irrigation et le lancement « sans délai » du troisième appel d’offres sur les agroéquipements. Enfin, le système assurantiel de gestion des risques doit, selon elle, se concrétiser rapidement.