FranceAgriMer a précisé, le 6 octobre, les modalités d’indemnisation pour les producteurs de carottes qui ont été touchés en 2018-2019 par le nématode à kyste Heterodera carotae. Cette aide s’inscrit dans le cadre du régime « de minimis » et concerne les pertes de chiffre d’affaires supérieures à 30 %.

Une enveloppe maximale d’un million d’euros est ouverte pour ce dispositif, financé par le ministère de l’Agriculture. Les demandes doivent être déposées en ligne avant le 30 octobre à 12 heures.