Le tribunal de Saint-Quentin (Aisne) a rejeté le 7 mars la demande d’anonymat formulée par l’ADCT (1) pour sa pétition de 2 600 planteurs demandant une assemblée générale révocatoire. Mais l’ADCT souhaitait respecter « l’engagement de confidentialité vis-à-vis de chaque signataire ». Elle renonce à faire appel et n’enverra pas la pétition à Tereos...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
86%

Vous avez parcouru 86% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !