Les frais de raccordement des installations de production d’électricité renouvelable de moins de 500 kW vont voir leur prise en charge améliorée. Un décret est à l’étude pour faire passer la subvention de 40 à 60 % du coût de raccordement. L’entrée en vigueur est attendue courant avril. Quelques jours plus tôt, l’annonce avait été faite d’une même évolution pour le raccordement au réseau gazier des installations de production de biométhane, dans la limite de 600 000 €.