Alors que la loi alimentation délègue désormais la proposition de contrat aux éleveurs et, le cas échéant, à leurs organisations de producteurs (OP), les premiers accords-cadres signés avec les industriels privés se laissent désirer.

Sur le terrain, les négociations sont toujours en cours entre l’OP Sunlait et Savencia, tandis que le médiateur des relations commerciales a été saisi du côté de Sill entreprises et Lactalis, respectivement avec les OP Sill Malo et l’Unell.