« Le prix français est en retrait de 15 centimes par kilo de carcasse par rapport aux autres bassins européens », s’agace la Fédération nationale porcine (FNP), dans un communiqué publié le 11 décembre. Dans le même temps, « le prix des pièces françaises sortie abattoir a fortement augmenté au cours des dernières semaines ».

Les abatteurs sont dans le viseur de la FNP, soupçonnés de capter la valeur ajoutée « au détriment des éleveurs ».