La mise en place d’un couvre-feu national à 18 h à compter du 16 janvier 2021 risque de générer « des difficultés d’écoulement des produits » et ainsi « pénaliser de nombreux paysans », alerte la Confédération paysanne. Le syndicat a demandé au ministère de l’Agriculture des dérogations de déplacement pour obtenir l’autorisation de se rendre sur les points de distribution d’Amap, les marchés du soir et autres lieux de vente directe aux horaires du couvre-feu.