Comme les années passées, un arrêté interdisant pour un an l’importation de cerises traitées au diméthoate, et la mise sur le marché de cerises fraîches en provenance de pays où l’utilisation de l’insecticide est autorisée, vient d’être publié (JO du 20 avril 2019). La France fait ainsi jouer une nouvelle fois sa clause de sauvegarde nationale en l’absence de mesures d’interdiction...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !