Lors de la présentation de ses préconisations pour consolider l’enseignement agricole, le Sénat a confié que le ministère de l’Agriculture devait débloquer 43,5 millions d’euros supplémentaires au budget dédié à la formation en 2022. La réduction des effectifs dans l’enseignement devrait toucher 16 ETP (équivalent temps plein) au lieu des 110 prévus. « Les signaux sont plutôt encourageants », a souligné Nathalie Delattre, sénatrice et rapporteure de la mission d’information agricole.