Après plus d’un an d’instruction juridique, l’Union Gènes Diffusion a été agréée organisme de sélection (OS) pour la prim’holstein le 31 juillet. La race laitière compte désormais deux OS français, comme l’autorise le règlement zootechnique européen (RZUE). « L’ISU (index synthétique Upra) reste commun aux deux OS, précise Sylvie Patey, coordinatrice génétique chez Gènes Diffusion. Nous sommes aussi favorables à une concertation raciale en ce qui concerne les index historiques. »