Produire des salades ou des fraises toute l’année en espaces confinés ? C’est l’objectif de Ful (Ferme urbaine lyonnaise), qui a inauguré le 21 octobre son prototype d’unité à Lyon. Cultivées en hydroponie, en limitant les intrants et en maîtrisant l’eau et l’énergie, ces plantes à haute valeur ajoutée pourront servir les filières alimentaires, mais aussi la cosmétique ou la pharmacie. Le projet, soutenu notamment par Vilmorin et Roullier, cherche à lever entre un et deux millions d’euros pour conquérir ses premiers clients.