La Fédération nationale bovine (FNB) a déclaré le 12 novembre que le groupe Bigard l’assigne en référé, suite à l’action menée par les éleveurs le 5 novembre au Carrefour de Charenton-le-Pont (Val-de-Marne). Les manifestants avaient apposé sur les produits Charal des macarons « Bigard et Charal font mourir les éleveurs », avant de vider les étals. L’industriel demanderait de mettre fin aux enlèvements de ses produits, ainsi qu’aux appels au boycott. La peine encourue serait de 30 000 €.