Une ordonnance, publiée au Journal officiel du 21 mai 2020, adapte une nouvelle fois les procédures destinées aux entreprises en difficultés aux circonstances liées à la crise sanitaire du coronavirus. Le tribunal peut désormais prolonger la durée du plan de sauvegarde ou du plan de redressement judiciaire de deux années supplémentaires maximum.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
100%

Vous avez parcouru 100% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !