La Cour des comptes a publié, le 23 septembre, une évaluation des politiques de lutte contre la pollution de l’air. Sur le volet agricole, elle identifie deux enjeux prioritaires : les émissions d’ammoniac et les pesticides dans l’air. Elle estime que la mobilisation est insuffisante et appelle à mettre en œuvre rapidement des mesures plus contraignantes, notamment en ce qui concerne la fiscalité des fertilisants minéraux et des matériels d’épandage.

H. Parisot