Le Sénat et l’Assemblée nationale ont validé, le 29 mai, la prolongation de quatorze mois de l’expérimentation sur le relèvement du seuil de revente à perte et l’encadrement des promotions. Ces deux dispositifs ont été mis en place par la loi Alimentation. Le texte, voté dans le cadre d’un projet de loi relatif à la crise sanitaire, prévoit également que les règles d’encadrement...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
42%

Vous avez parcouru 42% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !