Pour lutter contre le mildiou, particulièrement virulent après les intempéries, les viticulteurs peuvent, cette année, dépasser la quantité des traitements à base de cuivre, selon un arrêté publié le 8 août 2021 au Journal officiel.

Sur vigne, la quantité annuelle de cuivre autorisée passe ainsi de 4 à 5 kg/ha pour 2021.

La réglementation européenne reste toutefois en vigueur : elle limite les apports de cuivre à 28 kg/ha sur sept ans (2019-2025).