L’idée d’accorder un sursis à l’aide au maintien dans le budget de l’État a fait long feu… En revanche, lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2018, l’Assemblée nationale a adopté un amendement prolongeant jusqu’en 2020 le crédit d’impôt à l’agriculture biologique. Le texte prévoit en même temps que son montant passe de 2 500 € actuellement à 3 500 €. Cependant, son cumul avec les aides bio de la Pac ne reste autorisé que dans le respect d’un plafond de 4 000 €.