« La mobilisation contre les effets du Ceta et des accords qui vont se multiplier va se poursuivre », a déclaré Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, à l’antenne de RMC le 21 août. Interrogée sur les actions contre les permanences parlementaires des élus de La République en marche (LREM), l’éleveuse du Maine-et-Loire a appelé à l’apaisement. « Je n’aime pas les actions violentes et je les condamne. » Une rencontre avec les présidents des groupes parlementaires est prévue à la rentrée.