Des centaines de millions d’euros : c’est ce qui risque de manquer dans les caisses de certaines Régions pour boucler la fin de programmation. Bruxelles refuse la pratique consistant à financer sur le budget suivant (2021-2027) des contrats signés avant 2020. Or, sans même parler des conversions 2020, plusieurs Régions ont déjà signé des contrats bio en comptant financer les années restantes sur le futur budget.