Alors que 51 % des foyers français ont réduit leur consommation de protéines animales, le lait résiste mieux que la viande rouge sur les tables de ces familles dites flexitariennes, selon une étude d’Opinion Way pour Lactel. 61 % ont augmenté ou maintenu le lait dans l’alimentation de leurs enfants au cours des cinq dernières années. 72 % ont, à l’inverse, arrêté ou diminué celle de viande rouge.