« C’est le nombre de diagnostics signés depuis l’ouverture du dispositif “Bon diagnostic carbone” pour les agriculteurs installés depuis moins de cinq ans », a indiqué le ministère de l’Agriculture, le 25 octobre. Lors du lancement du programme, doté de 10 millions d’euros, le gouvernement s’est fixé un objectif de 5 000 diagnostics en deux ans (2021 et 2022).