C’est la part de la SAU européenne cultivée en agriculture biologique. Selon les chiffres publiés par Eurostat, la surface en bio de l’UE est passée de 9,2 Mha en 2010 à 11,14 Mha en 2015. Les prairies permanentes représentent 45,5 % de cette surface et les céréales 35,5 %. Avec 1,36 Mha, la France possède la troisième plus grande superficie en bio de l’UE. Elle est devancée par l’Espagne et l’Italie. Sur cinq ans, la surface en agriculture biologique française a augmenté de 61 %. Dans le même temps, la SAU bio du Royaume-Uni a diminué de 29 % et celle des Pays-Bas de 4 %.